Chemins de photos, du 1ᵉʳ juin au 30 septembre, dans l'ouest audois, une rencontre de 4 mois entre amateurs et professionnels - Édition 2024 

Réservations 1 et 2 juin

La participation au WE
Nous vous remercions de vous inscrire pour les Rencontres des 1 et 2 juin
et réserver votre participation aux ateliers du dimanche 2 juin (9h30/12h30).

Inscription au WE : 20€ par personne
L'inscription est gratuite pour les photographes ayant candidaté aux sélections ou exposants ou adhérents de l'association, communes ou individuels ou ISF ou FPF.
Réservation pour le buffet repas du samedi soir à La Force : 15€ par personne.

réservation 1er et 2 juin

Programme

WE d'ouverture les samedi 1 et dimanche 2 juin à Montréal d'Aude et La Force, sous le signe de la rencontre entre les villages exposants et les photographes.

Samedi 1er juin
Matin à Montréal:
     10 h : Accueil des participants salle des expositions de la Maison Mézières, rue Victoire. Proche de la mairie.
     10 h 30 : déambulation dans le village et les expositions en compagnie des photographes exposants.
      Performance de Danse contemporaine par la compagnie "Zootrope" devant le mur d'eau du parvis de la mairie.
      Apéritif offert par la commune, salle du conseil municipal.
Après-midi à Montréal :
     14h : les photographes éditent : présentations de leurs livres par les photographes présents.
     15h : "La photographie comme lien social", dialogue entre Frédéric Pasquini de Nice et Jean-Pierre Duvergé de Cergy Pontoise. Avec projections de leurs séries "Tandem" et "Cergy Faces".
     16h - 17h : " Quelles photographies sur les murs de nos villages à l'heure du tout numérique et de l'intelligence artificielle ?".
Table ronde avec :
Sibelle Machado, organisatrice locale à Alaigne
Estelle Villespy, maire de Belpech, vice-présidente de laCCPLM en charge de l' Office de tourisme "Au cœur des collines Cathares"
Jean Saleilles, président national de la Fédération Photographique de France
André Spinosa, créateur et directeur du "Fest'images, Territoires du Monde" à Cahors de 2010 à 2022, avec l'atelier photos "Clic Images"
Soirée à La Force :
     À partir de 18h, déambulation autour des expositions "Un village, un auteur", dialogue entre Jean-Pierre Duvergé, auteur et Michel-Alain Louÿs, critique.
     Soirée projections grand écran "Le meilleur des Chemins de photos 2024" et fin en musique festive.

Dimanche 2 juin
Matin, de 9h30 à 12h30 : ateliers techniques et lectures d'images.:

- "Créations numériques" avec Jean Banq et Gérard Clerc.
Gérard Clerc de Biarritz et Jean Banq de Perpignan ont en commun leur passion de la création avec les outils numériques actuels.
Ils proposent de vous la faire partager ce dimanche 2 avril à Montréal d'Aude.
Programme :
-  Objectifs : Se familiariser avec les techniques de clonage de personnages et de filé flou et réaliser des montages s’appuyant sur ces pratiques.
-  Pré-requis : Connaissance de base en traitement d’images à l’aide d’un logiciel utilisant la gestion de calques (Photoshop, Gimp,..). Connaissance des techniques de détourage.
-  Ordinateur et logiciel non fournis : venez avec votre propre matériel. Un jeu d’images pourra être fourni pour la réalisation d’exercices pratiques. Vous pouvez également venir avec vos propres images pour réaliser vos compostions personnelles et laisser libre cours à votre créativité.
-  Déroulé de l’atelier:
o Projection des séries de J. Banq et G. Clerc exposées sur les Chemins de photos 2024
o Présentation des techniques et déroulé des étapes de création
o Exercices pratiques

- Lecture d'images "De l'idée à la série exposée", deux thématiques :

- Apprendre à voir la nature : de l’art pariétal à l’art in situ avec Michel-Alain Louÿs, jury des Chemins de photos. Maître de conférence, photographe, critique.
Le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité liés aux activités humaines poussent à s’interroger sur la place de l’homme dans son environnement. L’histoire de l’art fournit des témoignages éclairants sur la façon dont l’homme considère ses relations avec la nature à travers les multiples représentations accumulées depuis les premières peintures pariétales des grottes préhistoriques jusqu’aux pratiques les plus récentes qui ont fait sortir l’art des musées avec le land art et l’art in situ.
Les pérégrinations proposées dans cet atelier qui traverseront les siècles et les continents viseront à s’interroger sur ce qui fait sens lorsqu’on regarde une image de paysage. Elles éclaireront comment des artistes contemporains, à travers le land art et l'art in situ, nourrissent leur pensée créatrice au contact de paysages et leur façon d’habiter artistiquement des lieux pour en faire l’expérience – ce dont témoignent leurs photographies. En contribuant à transformer le regard que nous portons sur notre environnement, ces artistes ouvrent des pistes pour nous réconcilier avec la nature.
- Présentation de quelques travaux par Michel-Alain Louÿs, projections en salle.
- Expérimentation pratique autour d'un lieu à Montréal. Amenez vos appareils photos.

- Le reportage (au sens large) avec Frédéric Pasquini: (amener vos images, projection grand écran)
"Auteur-photographe documentaire et photojournaliste, j’ai consacré plus de 20 ans à explorer la France et le monde, capturant des sujets sociétaux ayant un impact significatif sur les individus et les communautés concernées.
Mon approche artistique se caractérise par une profonde dimension sociale. La photographie me sert de médium pour écrire des histoires singulières, axées sur la relation entre les individus et la réalité, en abordant des thèmes tels que l’isolement social, les relations interpersonnelles, les liens entre l’homme et la nature, et plus généralement, les questionnements relatifs aux déterminismes qui façonnent nos sociétés. La quête de cette réalité peut s’avérer complexe, car la photographie entretient depuis toujours une relation ambivalente avec le réel."

Qu'elle soit fixe ou en mouvement , nous vivons dans un monde dans lequel l’image est omniprésente. L’individu, de récepteur passif de l’information, est devenu émetteur actif, multipliant les témoignages photographiques et en publiant sur les nouveaux médias numériques.
L'atelier propose des clés d’analyse sur le pouvoir de l’image des premières peintures rupestres jusqu’à l’avènement de la photographie, en deux temps :
Une partie théorique et une partie pratique ou les participants expérimenteront à travers l’outil photographique la diversité des images et leur mise en scène.

Questions / Réponses

Aucune question. Soyez le premier à poser une question.