Banddeau site internet

Chaque année, du 1er juin au 30 septembre, en plein air et grand format. 1 hangar, 20 villages, 60 expositions, 1000 photos. En Limouxin, Pays de Mirepoix et Lauragais.

Lettre mensuelle de janvier 2017

Lettre de janvier 2017

2017, souhaitons une bonne année pour les Chemins de photos.


« Il faut y croire » disait un maire de petite commune à propos d’actions de développement en milieu rural…
Nous y croyons et l’importance croissante de ce festival de 4 mois, en cours  de devenir une destination touristique, indique largement  que nos objectifs sont loin d’être erronés, mais au contraire bien adaptés aux possibilités de notre territoire et de ses acteurs.
Depuis 3 ans dans les collines, du Canal du midi jusqu’au Pays de Mirepoix et Limouxin, de Plavilla à Hounoux, de St Foi à Escueillens, de Villasavary à Moulin Neuf, se sont installés des chemins insolites, inhabituels…Les Chemins de photos en Aude et Ariège.

2016 : la résussite des objectifs de l'association D119 se confirme au fil des éditions du festival annueL.

Socio-culturel, car ce projet donne à voir à tous des images, des créations photographiques de manière simple et sans droit d'entrée. Des débats naissent dans des villages, ici et là, autour des images exposées.
Touristique, car il attire de plus en plus de personnes en saison d'été et et des réservations "Chemins de photos" commencent à s'affirmer. La carte des Chemins de photos et ses 50 expositions devient de plus en plus visible au niveau régional et national.
Aide aux créateurs, par les moyens consacrés à l'édition de supports des images créées par des photographes professionnels ou occasionnels, les images vendues et les contrats suscités auprès de commanditaires divers.
Associatif, par une équipe qui s'étoffe régulièrement de nouveaux adhérents actifs, une organisation et une préparation plus collective et ouverte à tous.
Les partenaires, par leur implication renouvelée et accrue, participants privés ou associatifs, communes, communautés de communes, département. C'est bien ce multiple partenariat qui a permis à ce projet de se developper depuis 3 ans.
La qualité et l'intéret des propositions, accrue au fil des ans et qu'il convient encore d'améliorer et de structurer.


Questions d'actualité:

 - Porter l'art et la création culturelle au plus proche du public et ne pas les confiner dans des lieux privilégiés couteux et réservés à une élite...donner à voir des images qui montrent d'autres lieux, d'autres visages, d'autres sociétés, d'autres traditions, qui s'ouvrent sur le monde, qui ouvrent discussion et débats à la campagne, c'est là une des préoccupations de l' association D119, qui, faisant partie de la société civile se doit d'interpeler les élus locaux. particulièrement dans une période électorale.
 - Les Communautés de communes nous disent que la compétence culturelle et le financement des associations ne font pas partie (ou reste optionnelle) alors que nous parlons de développement du territoire et développement touristique (le colloque l' Art à la campagne à Laurac fin septembre dernier a bien montré cette participation de l'art au développement local). Elles ont mis un pied sur les Chemins de photos, nous ne pouvons que les solliciter aujourd'hui pour en mettre d'autres et s'engager plus avant.
 - Le Conseil départemental de l' Aude a su donner l'impulsion nécessaire au démarrage de ce projet. N'est-il pas temps aujourd'hui, 4 ans après et au vu de l'évolution sur le terrain de redonner un coup de pouce permettant d'améliorer qualitativement les productions proposées au grand public et dans nos villages ?
- Le département de l' Ariège, L'état, La région Occitanie, boudent toujours ce festival annuel de 4 mois qui prend de l'ampleur. Eveiller l'intéret des élus de ces collectivités , c'est un chantier auquel nous devons nous atteler.


Img 5598Cet hiver, 10 expositions sont présentes dans différents lieux qui participent aux Chemins de photos. A voir ou à revoir, c'est sur le site internet : www.cheminsdephotos.com

2 nouvelles expositions à Castelnaudary à partir de janvier.

Pablo Santucho "Villa de emergencia" et Laurent Pouget " La maison de famille" présentent deux expositions en face à face :

Maison d'urgence dans un bidonville de Buenos Aires et  flanerie mélancolique dans une maison de famille française. un face à face qui nous parle à tous.

A Castelnaudary, Résidence Habitat Jeunes Jean Macé. Quartier des Fontanilles.

     

  Les pantoufles sur l escalier

Studio photo competence photo

C'est dans l' air sur les Chemins de photos cet hiver. Plusieurs conversations ont lieu vers la création d'un studio de prises de vues pro et d'un labo argentique au Hang'Art 11.
Sur le principe d'une cotisation annuelle de 60 à 80€ environ pour une utilisation illimitée par chaque photographe cotisant, pour ses besoins propres ou pour qu'il organise des moments de formation.
Une bonne idée ?
Vous pouvez nous faire savoir si vous êtes intéressés. Il faudrait regrouper environ une quinzaine de participants.
Je pique la photo à la revue Compétence Photo qui ne m'en voudra pas de lui faire un peu de pub.
Bientôt des précisions sur le projet.


Et chez nos partenaires :
Affiche a vue d oeil janvier 2017

 

Date de dernière mise à jour : 20/01/2017